L’auteur a écrit Petite vengeance deviendra GRANDE sur une période de douze ans, peaufinant avec allégresse ces huit histoires sarcastiques sur la mésentente entre humains. Il ironise sur la pédanterie, l’égoïsme, la cruauté et bien d’autres traits moins reluisants qui ont fait dire au poète populaire québécois Jean Narrache (Émile Coderre) au début du siècle :

« La vie, c’est ben mal emmanché »…

« Et c’est ainsi que, le lendemain, l’arrivée à la rédaction du plus célèbre vendeur de voitures usagées de Lanaudière fit basculer la réalité dans le fantastique.

Un gros escogriffe en sueurs dans son complet safari bleu poudre harmonisé à sa chemise rose, enfonça la porte ouverte à 15 heures pile.

— Vous êtes sûrement M. Larivière ? demanda François en s’approchant du candidat, le regard chaleureux et la main tendue.

Flatté d’être reconnu, le « king» rayonnait comme un petit garçon à qui sa grande soeur a confié en catimini que sa mère songeait à lui acheter un jeu vidéo pour Noël parce qu’il avait mangé tous ses légumes depuis une semaine.

Sous sa moustache hitlérienne, il sourit à François, suffisamment pour révéler le célèbre zirconia cubique incrusté dans sa dent en or. L’incisive était connue pour lancer de petits reflets sous les projecteurs des studios de télévision communautaire, durant ses interviews que collectionnaient les étudiants de l’Académie nationale de l’Humour pour les pasticher.

— C’est vous qui m’avez « téléphôné » pour « m’entrevuer » ? »

(Extrait de l’Élu)

206 pages

22,95 $

9780978112424 Papier

13,99 $

9782923447513  ePub

9782923447506  PDF

ME SUIVRE

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • c-youtube

© 2017 par Raymond Gallant.